Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 décembre 2012 1 31 /12 /décembre /2012 09:38

Il m'arrive régulièrement de partir marcher autour de Châteauneuf du Pape. Dans toutes les directions, les paysages se disputent la vue grandiose au vallon intime, l'air est vif, le mistral rugit souvent. Le plus heureux c'est Cupidon. Il disparait dans les vignes et les bosquets, court 15 km quand j'en fait 5. De temps en temps, je lance quelques sifflets puissants avec 4 doigts (je suis un spécialiste), mon Cupidon revient à fond de cale. Hier, j'arrive à un embranchement, Cupidon invisible, 4 chemins possibles plus tous les autres qui inspirent l'animal. Je reste 5 minutes, 10, 15 à siffler, usant de toutes les variations possibles - à en rendre les oiseaux alentours jaloux ! Cupidon

Mais point de Cupidon...

Après un bon quart d'heure, je lache prise et décide de rentrer. Il trouvera sa route tout seul ou j'irai le chercher à la SPA (c'est un habitué de la cavale, probablement un descendant d'Oudini le magicien). Le plus important, c'est qu'à l'intérieur, je suis serein. J'ai laché prise (expression magique utilisée en coaching). Vous vous doutez du résultat : quelques minutes plus tard, j'entends tagada, tagada, tagada, le revoili, le revoilà.

L'exercice était facile.

Souvent, c'est plus compliqué, l'encouragement extérieur peut apporter une grande aide. Ainsi, lors d'un projet très tendu et à fort enjeu que j'ai dirigé, j'anime le comité de pilotage - une douzaine de grands managers autour de la table. Mes moyens d'alors sont dérisoires, l'impact de mon projet concerne tous les départements de l'entreprise, je viens de faire 2 tours du monde pour expliquer dans toutes les filiales que le temps presse. Les nuits sont émaillées d'insomnies, la tension est à son comble. Depuis son emplacement confortable de top manager qui critique et juge, un membre du comité de pilotage m'envoie les "yaka, fauqu'on" qui exacerbent mon agacement. Epuisé et écoeuré, je lance mon rapport dans les airs, me mets en colère, quitte la salle, rentre chez moi. Sur la route, je me dis que je risque de me faire virer de mon job, l'esclandre est manifeste.

La colère était saine !

1 heure après être rentré, mon Sponsor projet m'appelle - comme le feront tous les membres du comité de pilotage à part Monsieur Yakafauqu'on. Il me dit, dans la langue de Shakespeare que tout le monde a compris, qu'ils ont travaillé un plan d'actions en mon absence, voudraient connaître mon avis sur leur production et ajoute surtout "take 3 days off" ("prends 3 jours de vacances"). Il m'encourage au lacher prise, à me reposer, recharger les batteries, laisser infuser chez moi comme chez l'équipe de management le doux levier du temps décalé.

Lacher prise ne signifie pas abandonner : comme pour Cupidon dans la campagne, comme pour ce comité de pilotage observateur et non acteur, arrive le moment où notre action est vaine, où l'implication des autres devient prioritaire, où il faut passer son chemin si l'univers résiste.

NB : je suis convaincu d'avoir "gagné" mon projet ce jour là...

Qui sont vos Cupidon ? Racontez ci-dessous vos expériences de lacher prise, cela inspirera...

Partager cet article

Repost 0
Published by Laurent de Rauglaudre - dans Manager son chef
commenter cet article

commentaires

Laurent 07/01/2013 14:13


A une lectrice qui m'interroge sur la différence entre lacher-prise et abandonner (en particulier par rapport aux enfants) voilà la réponse que j'ai donnée :


--- La différence "lâcher prise/j'abandonner" est en effet subtile surtout avec les enfants. Dans le lâcher prise, il y a une dimension "de toute façon, je n'y peux rien" et une autre qui est
"quel est le véritable enjeu ?" Pour les enfants, au fur et à mesure qu'ils grandissent, on n'y peut plus grand chose. Quant à l'enjeu, si un enfant ne veut pas manger, il est probablement sage
de lâcher prise : un enfant ne se laisse pas mourir de faim :-) ---

Cadeau de bienvenue

Inscrivez-vous à la newsletter et recevez gratuitement :

7 clés pour devenir un super manager




Vos adresse mail reste confidentielle. Je ne la donne pas, je ne la vends pas.
J'envoie un à deux courriels par mois aux personnes inscrites.

Recherche

Bienvenue...

laurent---photo-blog.jpg

Déjà 500 000 visites

Des centaines d'articles publiés

Depuis 2004, je partage des expériences, anecdotes, outils de management : optimiser son temps, manager son équipe, manager son chef, diriger un projet, travailler en intelligence collective. Je propose une démarche inspirée de la vie professionnelle et de la vie au sens large. J'espère que vous y trouvez de l'inspiration pour devenir le manager que vous rêvez d'avoir. Bonnes lectures...

Suivez-moi

Articles populaires :

Un comité de pilotage, pour quoi faire ?

Avoir le temps, prendre le temps

Traduction d'une conférence de Steve Jobs

Du bon usage de la copie cachée

L'objet du mail, une accroche publicitaire

Motiver et construire un vrai planning

La proactivité, c'est bien peu de choses