Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 mars 2007 2 27 /03 /mars /2007 22:07
Je me revois il y a quelques années, mon fiston me tenant la main droite, ma fillette la main gauche, tous deux cumulant moins de 20 ans sur notre bonne vieille terre. A quelques dizaines de mêtres du sol, une vague rambarde autour bien trop basse à mon goût, la grande roue s'était arrétée pour nous vanter les mérites de la vue. Moi, je sommais mes enfants de se rapprocher, alors qu'eux, les dents toutes brillantes, s'amusaient de m'ausculter en train de me recroqueviller.

J'ai toujours eu le vertige.

Or, avant-hier dimanche, j'ai réussi à faire 4 voies d'escalade dans les collines, dont l'une m'a permis de m'élever à plus de 25 mêtres - tout ce vide sous mes pieds, et juste une petite corde pour assurer la montée, et me tenir à la descente !

A bien y regarder, il y a quelques éléments qui m'ont permis de jeter suffisamment de ma terreur au panier, pour  accomplir ce qui est une vraie fierté.

1 - J'ai envie de me débarrasser de cette peur. Sans cette envie, pas de combat possible, et donc aucune victoire sur soi-même envisageable.

2 - J'ai procédé par étapes : visitant de temps en temps la boite à prises pour accompagner les enfants, j'ai finalement opté pour un trimestre de cours. Je m'y rends donc 2 ou 3 fois par mois.

3 - J'ai fini par faire confiance au
moniteur qui tentait chaque fois de m'attirer en falaise. Repérant qu'il ne se posait pas en "gros bras" mais privilégiait la douce montée en régime et la sécurité, j'ai accepté la proposition de dimanche dernier pour une escapade d'escalades au dessus de Toulon.

4 - J'ai clairement expliqué mes limites au moniteur, qui a mutliplié les petits gestes pour me rassurer, tout en mettant à chaque fois la barre un peu plus haut. Comment se débarrasser de ses peurs anciennes si on les exprime pas à quelqu'un de confiance qui les prend au sérieux ?

A chacun ses peurs et ses limites (j'en ai d'autres...). Mais quelle conquête personnelle de mettre à terre ces empêcheuses de vivre heureux. Encore faut-il tenter et s'engager dans son propre labyrinthe à son rythme (relire qui m'a piqué mon fromage - voir à droite dans la colonne de mes bouquins)...

NB : merci Matthieu

Partager cet article

Repost 0
Published by Laurent de Rauglaudre - dans Manager son destin
commenter cet article

commentaires

Renaud 01/04/2007 10:40

bravo. J'ai longtemps eu le vertige et la phobie des ascenseurs (bloqué pendant 3h dedans quand j'avais 7 ans). J'ai soigné le mal par le mal.

Cadeau de bienvenue

Inscrivez-vous à la newsletter et recevez gratuitement :

7 clés pour devenir un super manager




Vos adresse mail reste confidentielle. Je ne la donne pas, je ne la vends pas.
J'envoie un à deux courriels par mois aux personnes inscrites.

Recherche

Bienvenue...

laurent---photo-blog.jpg

Déjà 500 000 visites

Des centaines d'articles publiés

Depuis 2004, je partage des expériences, anecdotes, outils de management : optimiser son temps, manager son équipe, manager son chef, diriger un projet, travailler en intelligence collective. Je propose une démarche inspirée de la vie professionnelle et de la vie au sens large. J'espère que vous y trouvez de l'inspiration pour devenir le manager que vous rêvez d'avoir. Bonnes lectures...

Suivez-moi

Articles populaires :

Un comité de pilotage, pour quoi faire ?

Avoir le temps, prendre le temps

Traduction d'une conférence de Steve Jobs

Du bon usage de la copie cachée

L'objet du mail, une accroche publicitaire

Motiver et construire un vrai planning

La proactivité, c'est bien peu de choses