Vendredi 15 décembre 2006 5 15 /12 /Déc /2006 08:56
Et encore, je suis à peine réveillé !
9h13, le téléphone sonne...

Dring, ou plutôt, badingdong...
Tout d'abord, rien... pendant environ 2 secondes.

Puis : "bonjour monsieur, vous êtes bien monsieur de rouglande, euh de rauglade"

(Ca y est, j'ai compris, vite le décompte est parti.)

Je réponds "oui".

(zut, je n'ai pas enchainé, mon score ne va pas être terrible).

"Nous engageons une campagne d'information, blabla..."

Là j'interromps "monsieur, je sais que vous faites un métier difficile, mais j'en ai marre d'être démarché plusieurs fois par semaine pour des opérations marketing. J'aimerais que notre conversation en reste là."

Et puis "mais je n'ai rien à vous vendre"

Je réponds "j'aimerais que notre conversation en reste là. Bon courage monsieur."

Et enfin "biiiiiiiiiip, biiiiiiiiiiiiiip, biiiiiiiiiiiiiiiip, biiiiiiiiiiiiip."

Je regarde le compteur sur mon téléphone : 37 secondes. Score moyen ce matin. L'objectif est d'éconduire le pauvre démarcheur, en restant le plus ferme mais le plus courtois possible. Après tout, il fait un métier de merde, dirigé par de sombres individus sans scrupules qui exploitent les faibles des 2 cotés :
- le télémarketeur, payé à coup de pied aux fesses, et qui passe sa journée à se faire engueuler;
- la vieille dame naïve qui va se faire avoir et acheter un truc dont elle n'a nul besoin.

J'ai eu une passionnante discussion il y a quelques jours sur l'échec des outils marketing traditionnels. Je pense que tout un chacun est saoul (consciemment ou non) de la société de consommation, certains sont ecoeurés des écarts de répartition de richesse sur notre planête/village. Je crois que le marketing intrusif doit être combattu, pour développer un marketing plus authentique, empli de contenu, et qui attire par sa pertinence, non par son tapage.

37 secondes, c'est moyen, mais il était tôt dans la journée. Mon meilleur score, toute politesse gardée, est de 13 secondes - le télémarketeur m'ayant aidé, il m'a raccrcoché au nez à la première sensation de résistance.

Nous vivons une époque moderne...
Par Laurent de Rauglaudre - Publié dans : Coups de gueule
Ecrire un commentaire - Voir les 5 commentaires
Retour à l'accueil

Cadeau de bienvenue

Inscrivez-vous à la newsletter et recevez gratuitement :

7 clés pour devenir un super manager




Vos adresse mail reste confidentielle. Je ne la donne pas, je ne la vends pas.
J'envoie un à deux courriels par mois aux personnes inscrites.

Bienvenue...

laurent---photo-blog.jpg

Déjà 500 000 visites

Des centaines d'articles publiés

Depuis 2004, je partage des expériences, anecdotes, outils de management : optimiser son temps, manager son équipe, manager son chef, diriger un projet, travailler en intelligence collective. Je propose une démarche inspirée de la vie professionnelle et de la vie au sens large. J'espère que vous y trouvez de l'inspiration pour devenir le manager que vous rêvez d'avoir. Bonnes lectures...

Suivez-moi

Articles populaires :

Un comité de pilotage, pour quoi faire ?

Avoir le temps, prendre le temps

Traduction d'une conférence de Steve Jobs

Du bon usage de la copie cachée

L'objet du mail, une accroche publicitaire

Motiver et construire un vrai planning

La proactivité, c'est bien peu de choses

Recherche

 
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés