Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 décembre 2006 7 03 /12 /décembre /2006 11:29
Ce matin, je vérifie mon billet de train pour Paris : retour lundi soir à Marseille Saint Charles 23h29 par TGV. Je cherche donc la correspondance pour Aubagne. Unlucky ! Le dernier banlieusard part à 23h17 ! Incroyable, il va donc me falloir me débrouiller sans les transports en commun. Autre ineptie : je peux imprimer mon billet de retour sur mon imprimante, en revanche je dois me rendre dans une gare pour récupérer l'aller...

Cela réveille mon instinct de révolte et l'envie de partager un feuilleton de plus de 6 mois avec la SNCF. Pour le comprendre, il vaut faut lire cette lettre que j'ai envoyée le 22 mars 2006 à Louis Gallois, Président de la SNCF et faisant suite à multiples tracasseries administratives.




J'ai volontairement effacé le nom de la collaboratrice avec qui j'étais administrativement en relation. Comme dirait Guy Bedos "je ne m'attaque qu'aux puissants."

La réponse de la Chargée de Relation Clientèle de Louis Gallois botte dans la touche des Pouvoirs Publics, excuse facile. D'ailleurs, il n'y a pas d'analyse sur le fond de mon dossier. Je vous laisse juge :



Depuis la bagarre du nain contre le géant, je ne bénéficie pas plus de la réduction familles nombreuses qu'avant. Le problème ne s'arrête pas là puisque pour de nombreuses manifestations culturelles et sportives, on demande à l'entrée la fameuse carte SNCF pour obtenir une réduction. Le préjudice est donc multiple.

Mon propos n'est pas de faire pleurer dans les chaumières. Je suis en train de terminer le livre de Nicolas Hulot "pour un pacte écologique". J'ai retenu 3  points essentiels :

- les troubles de l'environnement vont causer des dégats énormes dans un futur très proche;
- la progression de la pauvreté dans le monde est le bouillon de culture de très nombreux déséquilbres et dangers nouveaux;
- il y a nécessité absolue à changer nos modes de consommation de l'énergie.

Le bouquin pose de nombreuses propositions originales et déterminantes, en soulignant que NOUS POUVONS PEUT-ETRE ENCORE AGIR.



Mes 2 agacements ci-dessus sont des anecdotes individuelles mais aussi des symptômes de problèmes plus profonds. "L'horaire incohérent de demain", "la mise à l'écart d'une mesure sociale qui encourage les familles à prendre les transports en commun" vont à l'encontre du bon sens, mais aussi d'une politique concrête de développement durable.

Comment faire bouger le mamouth !!! Signez déjà le pacte écologique, et tachez de bousculer les puissants chaque fois que vous le pouvez et que vous vous en sentez le courage, ce sera déjà une modeste mais utile contribution pour réveiller les consciences...

Partager cet article

Repost 0
Published by Laurent de Rauglaudre - dans Coups de gueule
commenter cet article

commentaires

thierry 18/01/2011 16:22



vous avez raison cher monsieur, il faut dissoudre la sncf et faire comme en angleterre : le privé, rien que le privé, ça marche tellement bien chez eux...


c'est avec des gens comme vous que l'on fait avancer le monde



Pauline 05/11/2007 18:44

Hier soir (dimanche 4 novembre ), j'ai passé les trois heures les plus longues de ma vie. En effet, dans un train ou nous étions le double de personnes que ce qu'il pouvait contenir. Résultat, 2h15 debout dans les allées bondées de tous les wagons. Alors que j'ai payé mon retour 32€ pour etre debout. Et en cas de problème comment évacuer tous ce monde en un temps record des wagons, je me le demande. Dans le train suivant, qui était également plein mais ou j'avais une place réservé, la sncf avait réserver ma place à une autre personne. C'est normal? Je ne crois pas.

Nicorazon 04/12/2006 06:45

- A l'époque où j'allais de la Tour du Pin à Lyon en train 3 fois par semaine, la SNCF affirmait que les retards avaient lieu en moyenne 1 fois sur 10. Malheureusement, c'était plutôt 1 fois sur 2, comme j'ai pu le tester systématiquement à une époque. Admettons que la Savoie et l'Isère, régulièrement dérangées par les intempéries climatiques soient un peu à part... Quant à la carte de famille nombreuse, elle m'a coûté une amende de 20 €, parce que  j'avais omis de la mettre à jour : une semaine de retard.- Et Nicolas Hulot ? Il faut songer à changer les mentalités. Je renvoie le lecteur à mon article publié dans la revue "Chemins de traverse".

Cadeau de bienvenue

Inscrivez-vous à la newsletter et recevez gratuitement :

7 clés pour devenir un super manager




Vos adresse mail reste confidentielle. Je ne la donne pas, je ne la vends pas.
J'envoie un à deux courriels par mois aux personnes inscrites.

Recherche

Bienvenue...

laurent---photo-blog.jpg

Déjà 500 000 visites

Des centaines d'articles publiés

Depuis 2004, je partage des expériences, anecdotes, outils de management : optimiser son temps, manager son équipe, manager son chef, diriger un projet, travailler en intelligence collective. Je propose une démarche inspirée de la vie professionnelle et de la vie au sens large. J'espère que vous y trouvez de l'inspiration pour devenir le manager que vous rêvez d'avoir. Bonnes lectures...

Suivez-moi

Articles populaires :

Un comité de pilotage, pour quoi faire ?

Avoir le temps, prendre le temps

Traduction d'une conférence de Steve Jobs

Du bon usage de la copie cachée

L'objet du mail, une accroche publicitaire

Motiver et construire un vrai planning

La proactivité, c'est bien peu de choses