Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 décembre 2012 3 05 /12 /décembre /2012 08:07

Je passe dans la semaine...
On s'appelle...
J'arrive tout de suite...
Je te rappelle tout à l'heure...
Ok, on vous fait signe...
Ce sera prêt dans quelques jours...
On se retéléphone pour prendre rendez-vous...

Toutes ces expressions courantes posent une question claire : pourquoi ne prenons-nous pas un engagement précis ? Avons-nous peur de dire non ? Et dans ce cas, quel est le risque ? Ne savons-nous pas évaluer le temps ? N'est -il pas plus efficace de donner une indication plus solide de ce que nous allons faire, immédiatement ? D'où nous vient ce réflexe de rester dans le flou, ce qui complique notre gestion du temps ou nous fait rater des opportunités ? Pourquoi prendre un rendez-vous dans 2 ou 3 mois parait-il si déconcertant ? Quel effort supplémentaire va nous demander de relancer quelqu'un pour préciser un rendez-vous alors que nous l'avons en face de nous ? Sera-t-il impossible de décaler une réunion si un conflit d'agenda intervient ?

Je vous laisse réfléchir... réagir... commenter....

NB : dans une immense majorité des cas, la personne qui nous a dit "je te rappelle dans 3 minutes" rappelle 20 à 60 minutes plus tard. Je la suspecte d'avoir conscience qu'elle ne rappelera pas dans 3 minutes quand elle nous le dit... Alors pourquoi 3 minutes ?

Partager cet article

Repost 0
Published by Laurent de Rauglaudre - dans Manager son temps
commenter cet article

commentaires

Laurent 05/12/2012 19:11


Bien vu Jean-Paul...


La question demeure : pourquoi ne pas affronter la réalité et dire oui, non, ou je te rappelle tel jour à telle heure. Laisser le flou est-il professionnel ? Ne peut-on par la suite se désengager
après réflexion ?

Jean-Paul BARDEZ 05/12/2012 12:21


C'est une absence de prise de décision tout à fait courante. Il est plus simple (à court terme) de ne pas se projeter dans l'avenir. Pourtant, du simple point de vue de la gestion du temps, il
serait plus simple de convenir d'une date en présence de la personne... dans le cas où on souhaite que ce RDV se produise. Dans le cas contraire, c'est une esquive.

paul ohana 29/11/2006 13:29

Dire oui ou non de suite implique d'avoir une idée claire de ce qui est important et de ce qui ne l'est pas, pour soi, bien sûr!
Dire "dans trois minutes " ou dans un instant , c'est peut-être avoir une bonne organisation de son temps, de la planification, mais selon moi c'est putôt faire preuve de manianite (un mot synonyme de procrastination terme barbare qui ressemble à une insulte) et qui veut dire renvoyer à "maniana" (demain, dans trois minutes) ce que l'on devrait faire de suite!
La manianite est le mal de ce siècle et un Prix Nobel d'économie a été attribué en 2005 pour des remèdes contre la manianite :)
Bien à vous

Marc 28/11/2006 21:49

Certains disent que le sens de l'engagement, de la "parole donnée" se perd... Et peut-être n'ont-ils pas tout à fait tort ?

Nicorazon 16/11/2006 19:07

Est-ce que cela ne dépend pas des tempéraments ? Personnellement, j'ai du mal à dire "oui" ou "non" immédiatement, sauf quand je suis sûr de moi ou quand ça m'emmerde. Il me faut du temps pour réfléchir. Alors, c'est vrai, si on me demande un truc au téléphone (qui est un instrument que je n'aime pas, ou plus exactement avec lequel je suis mal à l'aise), je préfère reporter un peu. Et 3 minutes, c'est un minimum extrême...3 minutes, ce n'est pas mal quand même : non seulement, on peut se faire cuire un oeuf, mais c'est aussi le temps pour jouer une valse de Chopin sur le piano. Après on est mieux.

Cadeau de bienvenue

Inscrivez-vous à la newsletter et recevez gratuitement :

7 clés pour devenir un super manager




Vos adresse mail reste confidentielle. Je ne la donne pas, je ne la vends pas.
J'envoie un à deux courriels par mois aux personnes inscrites.

Recherche

Bienvenue...

laurent---photo-blog.jpg

Déjà 500 000 visites

Des centaines d'articles publiés

Depuis 2004, je partage des expériences, anecdotes, outils de management : optimiser son temps, manager son équipe, manager son chef, diriger un projet, travailler en intelligence collective. Je propose une démarche inspirée de la vie professionnelle et de la vie au sens large. J'espère que vous y trouvez de l'inspiration pour devenir le manager que vous rêvez d'avoir. Bonnes lectures...

Suivez-moi

Articles populaires :

Un comité de pilotage, pour quoi faire ?

Avoir le temps, prendre le temps

Traduction d'une conférence de Steve Jobs

Du bon usage de la copie cachée

L'objet du mail, une accroche publicitaire

Motiver et construire un vrai planning

La proactivité, c'est bien peu de choses