Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 août 2006 2 22 /08 /août /2006 09:51
Coup de téléphone du service fournisseur d'un de mes clients hier. Je les ai relancés il y a une semaine par courriel pour une facture vieille de 3 mois toujours impayée.

- bonjour monsieur de R, je vous appelle pour votre facture xxx...
- oui ?
- j'ai besoin d'une facture avec papier à en-tête ou avec un tampon de votre entreprise...
- ah, bon ? Vous ne m'avez pas payé pour cette raison ?
- oui, c'est une procédure de nos services administratifs...
- et à quoi ça sert ?
- c'est comme çà...
- mais c'est une procédure idiote, je vous ai envoyé une facture avec toutes les indications de ma boite, qu'est-ce que peuvent changer tampon ou papier à en-tête...
- c'est comme çà, c'est le système on ne peut rien changer...
- et bien moi qui fais du conseil en management, je me permets de vous dire qu'il faut changer "le système". Les procédures sont au service du business et pas le contraire, et blablabla etc...

Ce genre de pratiques ridicules cache à mon avis au moins 2 loups :

1 - l'habitude odieuse (mais financièrement intéressante) de trouver toutes les excuses à la noix pour ne pas payer ou retarder le paiement des factures, stratégie que nombre de services achats sans scrupules applique. Songez que si je n'avais pas relancé, ma facture serait restée camouflée dans la pile des "ne rien faire". Quand on dirige une petite boite, on apprécie !

2 - l'avillissement de l'homme aux mécaniques du système, y compris quand le système fait faire des actes incohérents, ou condamnables, ou pire encore. Lutter contre cet avillissement reste un combat que je ne suis pas prêt de lacher, avec mes petits poings serrés.

Bon, je mets au courrier la facture avec tampons et tout. J'aimerais bien qu'on me paye cette prestation du mois de mai !

Partager cet article

Repost 0
Published by Laurent de Rauglaudre - dans Manager son commerce
commenter cet article

commentaires

Renaud 30/08/2006 05:20

Nicolas, c'était à Bali, 12 octobre 2002. L'ironie de l'histoire c'est que j'étais parti en Indonésie alors que je voulais initialement aller au Népal, mais la situation politique nous a fait changé d'avis. J'ai également échappé de peu à un attentat en septembre 1983, à la Foire de Marseille.Il n'y a pas que dans le domaine du tapage médiatique que la hantise du terrorisme soit rentable, dans le domaine dans lequel j'interviens, c'est un facteur de migration à des solutions plus évoluées, tels que la carte à puce et le passeport électronique.

Nicorazon 29/08/2006 10:19

Ah, Renaud, pardonne mon bavardage... J'ai aussi failli laissé ma peau après avoir été malade pendant plusieurs années, avoir connu plus de 2 années cumulées d'hospitalisation, dont plusieurs semaines en réanimation, et des mois de rééducation et resté handicapé physique à vie... Une grande partie à cause de la connerie (d'erreurs, pardon !) de médecins.C'est cette expérience qui m'a poussé à partir en quête de vérité et de réagir devant ce que je crois être parfois une démission de la pensée ou la confusion des genres... Si tu veux, je préfère Hegel à Schopenhauer, c'est-à-dire celui qui croit en l'homme et en ses capacités spécifiques, à celui qui n'y croit pas et qui vire dans le scepticisme ou le désespoir. C'est une position difficile à tenir aujourd'hui, car vues les informations du monde et les pratiques du business, on a des raisons d'être découragés...Tu dois faire partie des rares personnes qui ont échappé à un attentat terroriste... Cela s'est passé où ?Globalement, en dehors de l'IRAK, la probabilité de mourir dans un attentat terroriste est mille fois plus faible que celle de mourir du SIDA, des accidents de la route ou d'un cancer. En revanche, dans le domaine du tapage médiatique et de la phobie politique, la hantise du terrorisme est plus rentableVîîîîte ta réponse !Nicorazon

Nicorazon 29/08/2006 10:06

Tout dépend de ce qui est mis sous le mot "raison". Après tout, la folie est parfois plus raisonnable que la raison (au sens courant)... Cela dit, il faut quand même distinguer 2 choses : la théorie au sens grec -l'esprit- qui permet d'imaginer et puis de mettre en forme tout ce qu'on veut ; l'expérience et l'histoire qui cristallisent l'esprit dans la parole et les représentations -le logos- : mais là, on ne peut pas dire ce que l'on veut.Bon, c'était ma petite minute philosophique de dix heures zéro quatre, le vingt-neuf août 2006...Nicorazon

Renaud 28/08/2006 23:09

Nicolas, je ne sais pas si c'est raisonnable de faire une telle comparaison, mais ca fait longtemps que j'ai arrété d'être raisonnable . Depuis que j'ai failli laisser ma vie dans un attentat terroriste, pour tout te dire.

Nicorazon 28/08/2006 14:11

...Quoi que, vu les actes d'Eichman dans les camps d'extermination, je doute que s'il avait pris une autre ligne de défense ("j'obéis aux ordres"), il aurait subi le même châtiment !Cela dit, est-ce raisonnable de confondre ce qui s'est passé dans le régime nazi et le fonctionnement du business ? Ne confondons pas, comme disait un de mes prof de philo, les différences de degrés et les différences de nature...NicorasonPUB PUB PUB PUB PUB PUB PUB PUB PUB PUB PUB PUBPS. N'oubliez pas de visiter mon site et mon blogsite : www.nicolasderauglaudre.netblog : http://nicolasderauglaudre.over-blog.com

Cadeau de bienvenue

Inscrivez-vous à la newsletter et recevez gratuitement :

7 clés pour devenir un super manager




Vos adresse mail reste confidentielle. Je ne la donne pas, je ne la vends pas.
J'envoie un à deux courriels par mois aux personnes inscrites.

Recherche

Bienvenue...

laurent---photo-blog.jpg

Déjà 500 000 visites

Des centaines d'articles publiés

Depuis 2004, je partage des expériences, anecdotes, outils de management : optimiser son temps, manager son équipe, manager son chef, diriger un projet, travailler en intelligence collective. Je propose une démarche inspirée de la vie professionnelle et de la vie au sens large. J'espère que vous y trouvez de l'inspiration pour devenir le manager que vous rêvez d'avoir. Bonnes lectures...

Suivez-moi

Articles populaires :

Un comité de pilotage, pour quoi faire ?

Avoir le temps, prendre le temps

Traduction d'une conférence de Steve Jobs

Du bon usage de la copie cachée

L'objet du mail, une accroche publicitaire

Motiver et construire un vrai planning

La proactivité, c'est bien peu de choses