Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 décembre 2004 4 02 /12 /décembre /2004 00:00

Lors des troubles qu'a traversés Gemplus il y a 2 ou 3 ans, la direction avait mis en place un forum pour les employés. Ce forum était "anonyme", et est devenu le déversoir des ressentiments, l'accès autorisé à l'insulte ou aux insinuations, voire aux opérations manipulatoires de certains dirigeants. J'ai alors moi-même posté 2 avis que j'avais signés, et un avis anonyme (dont je ne suis pas, rétrospectivement, fier).

Vous avez compris ma position: je pense qu'il faut avoir le courage de ses opinions, et les signer (ou se taire pour toujours comme on dit dans les mariages anglais).

Mais je ne prétends pas avoir raison. Alors quel est votre avis: l'anonymat sur internet (débats, chat, forum, blog, ...), est-ce un phénomène qui amène de la valeur ajoutée, ou qui nivelle vers le bas ?

Partager cet article

Repost 0
Published by Laurent DE RAUGLAUDRE - dans Débats
commenter cet article

commentaires

Stéphane Bayle 03/12/2004 15:16

L'anonymat est effectivement une tentation pour tenir des propos non-éthiques mais pour pouvoir dire les choses franchement encore faut-il que votre interlocuteur même si c'est à travers un forum soit apte à recevoir des critiques. Ainsi pour que les gens puissent réellement dire ce qu'ils pensent il est nécessaire que le management soit suffisamment ouvert. Plus facile à dire qu'à faire, j'en conviens...

pimpeleu 02/12/2004 18:59

Je ne pense pas que l'on puisse comparer un forum dans le cadre d'une profession ou entre personnes se côtoyant normalement dans quelque sphère que ce soit et les forums anonymes d'internet.
Le premier est la porte ouverte à la délation, radio corbeau et manipulations comme tu le dis, pusique les gens s'expriment sur des personnes qu'ils savent connaître. Le second permet à des gens, pas forcément enclins à le faire d'ordinaire, de s'exprimer, échanger des idées sans que pèsent sur eux des sentences sociales, professionnelles.
Pour prendre l'exemple que je connais le mieux, moi-même, j'ai une tendance naturelle à ouvrir ma gueule (trop), et à l'assumer, mais d'une part, j'ai plus de pudeur en société, ce qui me freine parfois un tantinet dans mes raisonnements et d'autre part, être face à face avec quelqu'un, avec tous les codes comportementaux (instinctifs) que cela implique, ça t'amène à réagir à la fois au fond et à la forme... seul face à ton écran, tu réagis surtout au fond, à l'important donc.
voilà, je ne sais pas si j'ai tort ou raison, mais c'est ce que je pense... Et puis il y a autre chose aussi, les gens qui n'ont aucune intégrité, que le net existe ou pas, feront probablement du mal à leur prochain...

Cadeau de bienvenue

Inscrivez-vous à la newsletter et recevez gratuitement :

7 clés pour devenir un super manager




Vos adresse mail reste confidentielle. Je ne la donne pas, je ne la vends pas.
J'envoie un à deux courriels par mois aux personnes inscrites.

Recherche

Bienvenue...

laurent---photo-blog.jpg

Déjà 500 000 visites

Des centaines d'articles publiés

Depuis 2004, je partage des expériences, anecdotes, outils de management : optimiser son temps, manager son équipe, manager son chef, diriger un projet, travailler en intelligence collective. Je propose une démarche inspirée de la vie professionnelle et de la vie au sens large. J'espère que vous y trouvez de l'inspiration pour devenir le manager que vous rêvez d'avoir. Bonnes lectures...

Suivez-moi

Articles populaires :

Un comité de pilotage, pour quoi faire ?

Avoir le temps, prendre le temps

Traduction d'une conférence de Steve Jobs

Du bon usage de la copie cachée

L'objet du mail, une accroche publicitaire

Motiver et construire un vrai planning

La proactivité, c'est bien peu de choses