Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 avril 2008 2 15 /04 /avril /2008 11:09
J'aime à partager quelques observations simples de la vie courante, qui, à titre personnel me font méditer...

Il y a quelques jours, j'ai acheté une voiture. Mon assureur, avec qui j'ai d'excellentes relations depuis des années et qui m'étonne toujours par la qualité de l'accueil et la recherche de solutions - j'ai nommé la MACIF - me propose de me préter de l'argent. Son offre est compétitive et je la retiens. Nous faisons rapidement un dossier. Je reviens 2 jours plus tard pour conclure, je suis reçu par une autre conseillère, qui reprend sans problème l'offre de prêt. Adminstration faite, elle sort un carnet de chèques et,
derechef, m'en signe  un du montant du crédit : 10.000€. Chaque conseiller semble en mesure d'engager l'entreprise financièrement...

Chapeau pour le service, la vitesse, la capacité de délégation, la confiance dans les collaborateurs !

Inversement, j'ai récemment échangé avec un manager d'une grande organisation. Il m'expliquait comment le patron du département (quelques centaines de personnes), était le seul habilité à signer les courriers du service. Imaginez la lourdeur, la célérité, l'absence de responsabilisation !

Pourquoi
d'un coté une entreprise se permet-elle de laisser tant de champ d'actions à ses collaborateurs, alors qu'une autre les bride à ce point d'initiative ? Y aurait-il plusieurs catégories d'êtres humains : ceux dignes de confiance et ceux indignes... et seraient-ils regroupés par catégorie dans les entreprises ? Plus sérieusement, ces signes ne reflètent-ils pas des politiques de management et des visions différentes...

Le fond et la forme des délégations que nous mettons en place dans nos entreprises, voilà un beau sujet de séminaire de management...

Partager cet article

Repost 0
Published by Laurent de Rauglaudre - dans Manager son équipe
commenter cet article

commentaires

Simon Baron 04/10/2008 11:49

La délégation serait-elle vraiment une question de confiance? Je ne suis pas de cet avis.Parce que faire confiance c'est responsabiliser, et quel directeur ne prône pas la responsabilisation dans son service?Mais si on pose la question de la délégation sous la forme de : "Pourquoi moi, directeur, devrait léguer de mon pouvoir à mes employés?" Je pense qu'on peut ainsi percevoir l'enjeu de la délégation, c'est-à-dire partager de son pouvoir, donc perdre en importance.Simon, étudiant en psychologie du tavail.

Jem 16/05/2008 12:06

Bonjour,
J’ai une petite anecdote à partager sur la délégation :
Un jour, mon directeur envoie a ses N-1 un message pour départ de vacance : « je suis en vacance de telle date à telle date en mon absence faites comme à l’accoutumé » J’en conclue (dans mon coin) que sa présence n’est pas spécialement nécessaire, je lui en fais part a son retour, désormais son message est différent.
A méditer.

laurent 16/04/2008 09:03

Ce qui est intéressant dans le commentaire de Jérome, c'est qu'on peut déduire que le management s'est posé la question de la délégation et de la décentralisation en utilisant intelligemment les outils. La délégation de pouvoir ne veut pas dire "abandon" de la décision à des collaborateurs qui n'ont pas les moyens de prendre de bonnes décisions. La délégation signifie mettre en place les outils/moyens/formations permettant aux collabiorateurs d'utiliser au mieux ce pour quoi on les paie : leur intelligence et leurs capacités de relations aux autres. Et cette forme de délégation prend du temps et demande des investissements.Si certaines entreprises le font, cela pourrait servir de modèle à d'autres...Laurent

Jerome 15/04/2008 17:27

Il ne faut pas croire que les assureurs et banquiers ont autant de pouvoir de décision: ils sont aidés par des logiciels de scoring qui eux-même ont accès à des bases de données très détaillées sur chacun de nous et notament notre historique bancaire. Si le logiciel ne conseille pas d'accorder le prêt il y a peu de chances que l'agent prenne une décision contraire.

Renaud 15/04/2008 16:25

Il me semble que les assureurs fonctionnent de manière assez autonomes et décentralisés, pour la plupart d'entre eux.

Cadeau de bienvenue

Inscrivez-vous à la newsletter et recevez gratuitement :

7 clés pour devenir un super manager




Vos adresse mail reste confidentielle. Je ne la donne pas, je ne la vends pas.
J'envoie un à deux courriels par mois aux personnes inscrites.

Recherche

Bienvenue...

laurent---photo-blog.jpg

Déjà 500 000 visites

Des centaines d'articles publiés

Depuis 2004, je partage des expériences, anecdotes, outils de management : optimiser son temps, manager son équipe, manager son chef, diriger un projet, travailler en intelligence collective. Je propose une démarche inspirée de la vie professionnelle et de la vie au sens large. J'espère que vous y trouvez de l'inspiration pour devenir le manager que vous rêvez d'avoir. Bonnes lectures...

Suivez-moi

Articles populaires :

Un comité de pilotage, pour quoi faire ?

Avoir le temps, prendre le temps

Traduction d'une conférence de Steve Jobs

Du bon usage de la copie cachée

L'objet du mail, une accroche publicitaire

Motiver et construire un vrai planning

La proactivité, c'est bien peu de choses