Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 mai 2007 2 15 /05 /mai /2007 00:00

Je pose cette question aux personnes qui assistent aux formations que j'anime en management de projet "quand dormez-vous mal ?". Et j'obtiens souvent ces réponses :

- à la fin, on s'approche de la conclusion, je suis sur tous les fronts, je dors mal...
- je dors mal pendant tout le projet, je suis stressé par la peur d'échouer...


Le symptôme de faire des insomnies à la fin ou pendant toute la durée du projet cache un problème de fond. Organisation, préparation, délégation, planification, relation au pouvoir, tout cela est en jeu.


Je milite pour les insomnies en début de projet !


Ce symptôme-là - les nuits sans sommeil du lancement - est révélateur de la prise en compte de l'ensemble des enjeux du projet :

- quels sont les risques ?
- comment vais-je réussir à atteindre les objectifs, ai-je suffisamment de moyens (humains, financiers, techniques, ...) ?
- quelles sont les étapes à franchir, comment se structure le planning ?
- qui sont mes alliés et mes adversaires dans ce projet ?
- la faisabilité technique a-t-elle été suffisamment évaluée ?
etc...

Et pour aller plus loin, le début du projet est le moment où l'on accepte "mollement" (on m'a demandé de prendre ce projet), ou "solidement". J'accepte si mon analyse me conduit à penser que j'ai tous les moyens et les pouvoirs de réussir - sous-entendu, si les conditions ne sont pas remplies, je dis non1.

Cela peut empêcher de dormir la nuit... Mon expérience m'a montré que les insomnies de début de projet étaient un gage de fort engagement et de réussite.

Bon, je retourne faire la sieste :-)

 

1 voir article "apprendre à dire un non positif"

Partager cet article

Repost 0
Published by Laurent DE RAUGLAUDRE - dans Manager son projet
commenter cet article

commentaires

Marc 20/05/2007 17:26

Je milite pour des nuits complètes, quel que soit l'état d'avancement du projet! Rien de tel que le travail inconscient du rêve pour nous aider à mûrir notre intelligence des situations. Une difficulté? Dormez dessus.Mais vous avez raison, c'est parfois plus facile à dire qu'à faire:)Bonne continuation pour votre blog toujours intéressant.

nadine sirodegreux 16/05/2007 09:06

le commentaire précédent n° 1 a été posté par fratello le 19/12/2004.donc 2ans 1/2 avant que ne soit écrit l'article de laurent...preuve que les idées de laurent sont très en avance sur son temps...

fratello 19/12/2004 23:36

Avant tout bravo! Je viens de parcourir l'ensemble du blog et, je dois avouer que c'est plûtot "réfléchissant", "interréssant" et "détonnant"...
A propos des insomnies, il est effectivement vrai que la nuit porte conseil, mais un probléme se pose que fait     t-on du conjoint qui dort paisiblement à côté de vous ?
Comment fait-on pour ne pas le reveiller?
Comment fait-on pour ne pas tout oublier si l'on se rendort ?
Et comment fait-on pour ne pas être épuisée au petit matin?
Amicalement votre.

Cadeau de bienvenue

Inscrivez-vous à la newsletter et recevez gratuitement :

7 clés pour devenir un super manager




Vos adresse mail reste confidentielle. Je ne la donne pas, je ne la vends pas.
J'envoie un à deux courriels par mois aux personnes inscrites.

Recherche

Bienvenue...

laurent---photo-blog.jpg

Déjà 500 000 visites

Des centaines d'articles publiés

Depuis 2004, je partage des expériences, anecdotes, outils de management : optimiser son temps, manager son équipe, manager son chef, diriger un projet, travailler en intelligence collective. Je propose une démarche inspirée de la vie professionnelle et de la vie au sens large. J'espère que vous y trouvez de l'inspiration pour devenir le manager que vous rêvez d'avoir. Bonnes lectures...

Suivez-moi

Articles populaires :

Un comité de pilotage, pour quoi faire ?

Avoir le temps, prendre le temps

Traduction d'une conférence de Steve Jobs

Du bon usage de la copie cachée

L'objet du mail, une accroche publicitaire

Motiver et construire un vrai planning

La proactivité, c'est bien peu de choses